figures féminines

les premières mères

Mère Gabrielle de Saint Benoît de l’Espronnière (1573-1641), directrice 1620 à 1629. Née en Anjou, elle entre à l’abbaye de Fontevraud avant de suivre Madame d’Orléans à Lencloître en 1611 où elle assure la charge de maîtresse des novices. Fidèle compagne de Madame d’Orléans, elle devient... => Lire la suite

©Maddy Cornu

Anne de Goulaine et le voeu de Louis XIII

Anne de Goulaine (1600-1653), en religion Mère Anne de Jésus Crucifié, entre au monastère de Morlaix en 1629. Compatissant aux douleurs du Christ, elle reçoit les stigmates de la Passion l’année suivante. Ses compagnes assistent à ses extases... => Lire la suite

©Maddy Cornu

soeur Françoise de la Nativité

Françoise Loscun (1589-1634) naît près de Morlaix en 1589. Sa marraine, Mme de Kerven alias Françoise Calloët (mariée à un riche négociant de Morlaix, Olivier Nouël) l’emploie dans son foyer comme domestique. En 1625, Françoise Calloët contribue à la fondation du Calvaire de Morlaix. => Lire la suite

©Maddy Cornu

le courage d'une soeur converse

Née le 3 octobre 1700 au village de Terminier, en Beauce, de parents laboureurs, la sœur converse Marie Anne de Sainte Marcelle entre au Calvaire d’Orléans en 1724. Lorsque la prieure Mère Thérèse de la Passion décède, c’est une janséniste qui la remplace. Sœur Marie Anne est alors... => Lire la suite

©Maddy Cornu

une martyre de la Révolution

Née le 12 août 1745 au château de la Sorinière, Rosalie du Verdier de la Sorinière entre en 1763 au monastère d’Angers. De 1780 à 1790, elle est envoyée à Orléans où il reste seulement deux sœurs jansénistes très âgées. Madame de la Sorinière (belle-sœur de Rosalie) décide de... => Lire la suite

©Maddy Cornu

Mère Saint Maur et l'exil en Russie

Madeleine Renée Miel, en religion Sœur Saint Maur, prononce ses vœux au Calvaire de Paris en 1789, la veille du jour de la parution du décret défendant aux religieuses de recevoir de nouveaux sujets. De 1798 à 1807, fuyant les révolutionnaires, elle traverse l’Europe en rejoignant tout d’abord... => Lire la suite

©Maddy Cornu

Mère Suzanne de St Placide et les refondations

Suzanne Marie Augustine de Musillac (1747-1829), en religion Mère Suzanne de Saint Placide, entre au noviciat à Quimper le 25 mai 1765. Jeune professe, elle est placée au pensionnat. En 1780, elle est appelée pour travailler au rétablissement de la communauté d’Orléans... => Lire la suite

©Maddy Cornu

les soeurs Neveu et le rachat du monastère d'Angers

Filles d’un riche fabricant de toile ou d’étoffe du quartier de Saint-Laud, les trois sœurs Neveu entrent toutes au monastère d’Angers. Pendant la Révolution, comme leurs compagnes, elles connaissent la prison. Pendant trois jours, elles sont détenues à la Cathédrale d’Angers. => Lire la suite

©Maddy Cornu

Mère Saint Jean de la Croix et la fondation à Jérusalem

Fille d’avocat, Marie-Thérèse Gorce, en religion Mère Saint-Jean de la Croix, naît à Tulle en 1838. Pensionnaire chez les Calvairiennes de Lacapelle-Marival, elle y entre en 1856 et y sera chargée de l’enseignement. Elue Supérieure Générale de la Congrégation en 1886... => Lire la suite

©Maddy Cornu

Mère Saint Paul et le pensionnat de Landerneau

Elle naquit à Saint-Brieuc le 19 juillet 1813. Dès l’enfance, elle fait preuve de piété : « Elle n’avait pas six ans qu’elle témoigna à sa mère le désir de faire une grande échelle. -Et pourquoi donc ? lui dit sa mère. -Oh ! maman, c’est pour monter au Ciel. ». => Lire la suite

©Maddy Cornu