Saint-Jean-de-Braye

... Au monastère d'Orléans, la vétusté et la petitesse des bâtiments rendent la vie de plus en plus difficile ; au début des années 1950, la communauté se pose alors la question de déménager près de Saint-Benoît-sur-Loire, où la vie monastique renaît depuis qu’en 1944, l’abbaye de la Pierre-Qui-Vire a envoyé un essaim de moines ; mais l’heure n’est pas encore venue. Les sœurs optent finalement pour un transfert à Saint-Jean-de-Braye où la communauté de Vendôme les rejoint en 1960, apportant sa jeunesse et sa vitalité. Autour d’un pavillon de chasse du XVIIIème on construit un nouveau monastère où la vie de prière et de travail reprend son cours. L’église en brique, dessinée par un architecte du nord de la France, M. Joseph Philippe est consacrée solennellement le 29 mai 1960 et les deux professions (engagement à vie) de sr Claire et de sr Gertrude un mois plus tard viennent ajouter deux pierres vivantes à la communauté.

Église de Saint-Jean-de-Braye