Actualité

« Je me lèverai, j’irai vers mon Père »

 Nous retrouvons les deux fils et leur père. Aujourd’hui, il peut être bon de regarder Jésus. Ne  serait-il pas le Fils prodigue ? Celui qui a quitté la maison du Père pour descendre au plus bas de la condition humaine ? Jésus s’est fait péché pour nous, ose dire saint Paul (cf 2 co 5,21). Pour nous sortir du désordre, pour nous inviter à entrer en nous-mêmes et à retourner vers le Père, il est parti sur son chemin pascal, il s’est abaissé jusqu’à l’humiliation ignominieuse de la Croix. Il est allé jusque-là, jusqu’à se faire l’un de nous pour nous faire remonter avec lui des enfers à la vraie fie des Fils de Dieu. Mais il ne le fait pas extérieurement, à la manière d’un dieu païen. Il le fait si nous acceptons d’être revêtus par lui. Il le fait avec nous et non malgré nous ! 

Méditation de l’Évangile du 31 mars 2019   

Quatrième dimanche du Carême — Année C   


Retour