Actualité

« Or, l’un des Douze, Thomas, n’était pas avec eux quand Jésus était venu. »

 «C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine… Huit jours plus tard» Nous sommes nous aussi le huitième jour après Pâques ! Nous pourrions nous demander, comment nous avons vécu cette octave, sommes-nous encore verrouillés dans nos peurs ? Avons été touchés par ces récits, avons-nous pris le temps de creuser l’Ecriture, nous sommes nous laissés rejoindre par le Ressuscité dans nos profondeurs… ? Thomas nous offre une chance. Il manifeste son mécontentement, son insatisfaction à n’avoir pas été là et son désir de voir pour croire. Oui nous sommes bien souvent le jumeau de Thomas, en retard, absent, mais le Seigneur vient nous rejoindre là où nous en sommes. Lui, il n’hésite pas à revenir à nous ! Grâce à Thomas, nous sommes de ces Bienheureux qui « croient sans avoir vu. » 

Méditation de l’Évangile du 28 avril 2019  

Deuxième dimanche de Pâques — Année C  


Retour