Actualité

« Père, entre tes mains je remets mon esprit. »

 Ce dimanche ouvre la semaine sainte, centre de l’année liturgique. Comme un porche d’entrée, il nous introduit dans la célébration du Mystère pascal. Le récit dialogué de la Passion, lu in extenso, met sous nos yeux l’intensité du drame dans lequel Jésus s’est trouvé pris : « Entré en agonie, Jésus priait avec plus d’insistance, et sa sueur devint comme des gouttes de sang ». Jusqu’à la fin, même sur la croix, l’identité de Jésus est rejetée, raillée : « L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même.» Face aux provocations incessantes, aux humiliations, dans une totale dépossession de lui-même, en guise de signature, Jésus dépose sa vie dans les mains du Père. Prions pour ceux qui ont le courage d’affirmer leur foi en Jésus-Christ, au péril de leur vie. 

Méditation de l’Évangile du 14 avril 2019   

Dimanche des Rameaux — Année C   


Retour