Actualité

« Et toi, que dis-tu ? »

 Une femme, réduite à son péché, devenue objet, est placée devant Jésus dans le seul but de l’accuser. L’adultère est un "cas grave", cette femme est passible de lapidation. Pour toute réponse à la question qui lui est posée, Jésus s’abaisse. Puis sous la pression de ses accusateurs, il va accompagner ce geste d’une parole et de nouveau il s’abaisse. Il faut entrer dans la scène : la femme placée au milieu face à Jésus, tous deux encerclés. L’attitude de Jésus, la force de sa parole renvoie chacun à sa conscience. L’étau se desserre, la femme est libérée. L’abaissement de Jésus jusqu’à terre préfigure le geste du lavement des pieds par lequel Jésus veut faire comprendre le sens de sa mission : il est venu dans l’humilité de la chair, jusqu’à se mettre à nos pieds, pour nous relever, nous sauver !

 

Méditation de l’Évangile du 07 avril 2019   

Cinquième dimanche du Carême — Année C   


Retour